À la limite du conspirationnisme…

Aujourd’hui je suis colère. Nous sommes 2 jours après la sacro-sainte déclaration télévisée de notre président Macron sur les restrictions liées à la période de Covid-19.

Non seulement il va falloir que je continue à m’étouffer dans ce bout de plastique en ressemblant à un enfant en crise de panique à qui on aurait collé un sac sur la bouche pour qu’il se la ferme pendant encore des semaines, mais en plus, je ne peux maintenant plus sortir après 21h ! Bon, c’est pas comme si ma vie était hyper « branchée » en ce moment et que j’avais des dizaines d’amis me harcelant tous les soirs pour venir boire un coup au Trocadéro – je me trouve actuellement et depuis 3 mois dans une petite maison de campagne en Bretagne : mes voisins étant les champs alentours, les bruits de tracteurs et les cris de corbeaux… A choisir entre les travaux de la ville et les cris d’oiseaux, c’est vrai, je choisi les corbeaux. Sauf que, si je leur demande d’être gentils et de remplacer mes copains le temps d’un soir pour me divertir, ils vont se mettre à me picorer le crâne en battant des ailes chaotiquement et en criant « COA-COA » (ce qui en langage corbeau veut dire « ta gueule connasse »), et j’ai pas très envie de ça… Et puis en ce moment j’ai surtout besoin de quelqu’un pour me crier « cul-sec ! cul-sec ! »… Je leur demanderai à l’occasion, on sait jamais.

Bref, je me suis égarée. Donc je suis colère, parce que non seulement Macron nous prend tous pour des truffes collées à notre téléviseur à 19h55 pour l’écouter blablater pendant des heures avec des airs de pantin à qui on aurait oublié de graissé les articulations (pardon Monsieur Macron si vous avez réellement des problèmes d’articulation, je compatie, j’en ai aussi…), mais surtout parce que je suis tombée par hasard hier sur une vidéo bien plus intéressante… : une interview Québécoise du physicien et formateur en développement personnel Jean-Jacques Crève-cœur, qui m’en a appris de belles !

Alors, je vous préviens. Ce qui va suivre a des petits airs de conspirationnisme et de théorie du complot… Si ce mot vous effraie et vous donne des boutons, alors vous êtes libres de partir, mais cela m’étonnerai car vous avez cliqué sur le titre de cet article. Sautons donc directement dans le plat : Amnesty International a créé un truc qui s’appelle la « Charte de coercition de Bidermann »… C’est un document qui rassemble des informations liées aux techniques de tortures psychologiques utilisés depuis la nuit des temps, servant de base pour évaluer la position des différents gouvernements face à leur population. Cette charte rassemble 8 points qui détaillent le mécanisme utilisé dans la pratique de torture psychologique. Et devinez quoi ? La situation de crise mondiale liée à l’épidémie rassemble toutes ces conditions (pas étonnant que nous petons tous un câble) !

Décryptage de ces 8 points (c’est toujours intéressant à lire, si un jour vous êtes dans une telle situation avec votre femme ou votre patron, vous saurez de quoi il en ressort !) :

  • L’isolement (prive la victime de tout soutien social qui lui donnerai la capacité de résister, développe chez la victime une préoccupation intense d’elle-même, rend la victime dépendante de l’autorité) // parallèle Covid-19 : obligation de rester chez soi et de se distancer des ses proches.
  • La monopolisation de la perception (fixe l’attention sur une situation difficile immédiate – force l’introspection, élimine les informations contrôlées par l’autorité) // parallèle Covid-19 : coincés entre 4 murs, allumer la télé et s’y coller s’est avéré être un automatisme pour beaucoup d’entre nous en ces temps de crise… Heureusement nous avons encore accès à divers sources d’informations grâce à internet mais je doute que la majorité d’entre nous prenne cette initiative…
  • L’épuisement induit (affaibli toute attitude mentale ou physique à résister) // parallèle Covid-19 : nous l’avons tous expérimenté, le fait d’être contraint de rester immobile lorsque notre corps a besoin de se dépenser est extrêmement pénible et affaiblissant nerveusement…
  • Les menaces (cultive l’anxiété et le désespoir) // parallèle Covid-19 : les gens de la sécurité à Gare de Lyon : « Eh toi ! Ton masque ! Ou c’est 135€ d’amende ! »
  • Les indulgences occasionnelles (procure une motivation positive à la conformité et la soumission, empêche une accoutumance aux privations imposées) // parallèle Covid-19 : allez, quelques petites primes par-ci par là…
  • Les démonstrations de toutes puissance (suggère l’inutilité et la futilité de la résistance) // parallèle Covid-19 : j’ai pas besoin de vous faire un dessin.
  • La dégradation (fait apparaître le coût de la résistance comme plus dommageable à l’estime de soi que celui de la capitulation, réduit la victime au niveau de la survie animale) // parallèle Covid-19 : je pense à la culpabilisation induise si tu sors du rang, on te montre alors du doigt et on t’accuse d’être une personne insensée et égoïste. Pour la 2e partie (dégradation de la santé) : parce que respirer c’est la base de la vie, et que non, respirer toute la journée son propre CO2 n’est pas très saint pour un humain… Sans parler da la matière plastique qui compose les masques chirurgicaux.
  • Les demandes stupides imposées (développe des habitudes de soumission, même pour des demandes totalement stupides, inutiles ou infondées) // parallèle Covid-19 : les distanciations dans certaines situations et pas dans d’autres, des demandes qui se contredisent, devoir porter son masque dans la rue mais l’enlever au resto – un environnement beaucoup plus cloisonné… Soyons honnêtes, cela ne fait pas sens.

Loin de moi l’idée de tous vous faire sombrer dans la psychose. Je trouve intéressant de comparer la situation actuelle à de la torture psychologique car de nombreuses personnes ont témoignés de leur souffrance durant l’expérience du confinement. Si je peux vous donner un petit conseil c’est de donner beaucoup d’attention à votre bien-être psychologique (en plus bien-sûr de votre état physique), car les conditions dans lesquelles nous sommes ne sont pas anodines et nous ne seront témoins de ces réelles conséquences dans plusieurs années seulement…

Alors, non : je ne sais pas ce qu’il y a exactement derrière cette affaire de Coronavirus… J’entends à droite que les chiffres données par l’OMS sont truqués, j’entends à gauche que les vaccins proposés contre virus seraient une atrocité biochimique qui menacerait de transformer le code génétique humain, j’entend au milieu qu’il faut protéger les personnes âgées et je vois des enfants (qui peuvent être porteurs saints) se balader sans masque au milieu de tout le monde…

Je ne dit pas que tout ça est une machination et je respecte bien évidemment toutes les familles touchées par la maladie… Mais comme vous, avec tous ces éléments qui se contredisent, je suis dans la confusion. Je ne sais plus quoi penser !

Ah oui, à ce propos, devinez quel est l’un des meilleurs outils utilisé pour la manipulation des masses par les gouvernements ! Alors ? Vous ne savez pas ? C’est simple : c’est de créer la confusion !

HA-HA-HA-HA-HA ! (Rire diabolique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s